L’UNESCO veut convertir la moitié de la population à l’homosexualité !

Selon l’évêque de Cordoue, en Espagne, qui rapporte les propos du ministre de la famille du Pape, le cardinal Antonelli, l’UNESCO se donne 20 ans pour que la moitié du monde devienne homo, grâce à « l’idéologie de genre » déjà enseignée dans les écoles.

http://infocatolica.com/files/autor/monsdemetriofernandezgr.jpg

Homélie de Mgr Demetrio Fernández González, 

Évêque de Cordoue, la fête de la Sainte Famille. 

Cathédrale de Cordoue, 26 Décembre, 2010

logofr.gifLe « ministre » de la famille dans le gouvernement du pape, le cardinal Antonelli, m’a dit il y a quelques jours à Saragosse que l’UNESCO a prévue pour les 20 prochaines années d’obtenir que la moitié de la population mondiale devienne homosexuelle. Grâce à divers programmes, comme l’introduction de l’idéologie du genre qui est déjà présente dans nos écoles.

Selon l’idéologie de genre, on ne naît pas homme ou femme, mais chacun choisit en fonction de sa fantaisie, et tous peuvent changer de sexe  en fonction de leur envies. Ici est la dernière «réalisation» d’une culture qui veut rompre complètement avec Dieu, Dieu le Créateur qui a mis dans notre nature la distinction du masculin et du féminin.

Lien ici et ici

L’idéologie du genre:

* Les théoriciens du genre pensent, comme Simone de Beauvoir, qu’« on ne naît pas femme, on le devient ». On naît « neutre » et c’est la société qui impose à chaque homme d’être homme parce qu’il a un sexe masculin et à chaque femme d’être femme parce qu’elle a un sexe féminin, avec toutes les inégalités que cela implique.

* Puisque le genre est une pure construction sociale, toute représentation sociale de la sexualité est artificielle.

* Puisque l’hétérosexualité n’est plus « évidente », toutes les formes de sexuation sont envisageables : homosexualité, bisexualité, transsexualité et toutes les autres formes de sexualité qu’inventeront les individus, au nom de la tolérance. Tout devient permis.

* Ces théories affichent clairement la volonté de détruire le modèle familial existant, vécu comme un conditionnement social et un obstacle à la revendication du droit à choisir son sexe.

 

L’idéologie du genre, ses conséquences sociales folles et sa structure psychotique.

 

 

 

 

 

Mgr Tony Anatrella a donné un interview a Zénit au sujet de l’idéologie du genre:

« une idéologie qui laisse entendre que l’homme n’est que le résultat de la culture et qu’il se construit indépendamment de la nature humaine et de lois universelles inhérentes à sa condition. La théorie du genre est le signe le plus problématique des idées actuelles sur l’homme.

Dans les pays occidentaux, nous sommes justement dans cette déstabilisation anthropologique et donc morale qui déséquilibre le lien social puisqu’on s’attaque au cadre porteur de la société. Elle se réalise dans la dérégulation financière au nom du libéralisme et de l’économie de marché, et dans la dérégulation anthropologique et morale en laissant croire que les normes se créent uniquement dans le consensus. Or ce n’est pas la discussion démocratique qui fait la valeur d’une loi, mais ce qui la fonde. Il y a ainsi des lois qui sont contestables du point de vue anthropologique. Son vote ne lui donne pas nécessairement une valeur morale. Il est du devoir de l’Église de le dire.

Ainsi s’installent un relativisme et un négationnisme des repères objectifs d’une anthropologie. Comment ne pas voir que l’on crée ici une nouvelle forme de violence ? Elle s’exprime à commencer chez les plus jeunes qui ont des difficultés à accéder aux dimensions objectives et symboliques de la relation aux autres et à la société. Chacun s’installe dans le désir d’inventer ses propres codes dans la volonté de les imposer aux autres. C’est le drame et le symptôme de certaines de nos cités. Nous ne sommes plus dans la recherche de normes transcendantes, des principes d’humanité, dans le sens où elles ne dépendent pas du sujet, mais du libre arbitre de l’interprétation aléatoire. Une anthropologie qui a le sens du développement humain, nous dit Benoît XVI, s’inscrit dans la perspective du bien commun qui rend compte de la dimension politique et de la dimension religieuse de l’existence. »

Dans Le divin marché Dany Robert Dufour développe cette logique folle dans laquelle l’idéologie du genre entraîne la société. Il écrit « Ils (les tenants de la notion de genre) pensent qu’il suffit que, dans mon discours, je me revendique comme voulant faire l’homme( ou la femme) pour que je devienne vraiment homme( ou femme). Du coup la norme devient celle de l’indistinction sexuelle. (…)le sujet post-moderne voudrait en effet qu’il lui suffise de paraître une femme, un homme, pour l’être. Or, il risque fort de déchanter parce que, être une femme, si je suis un homme, je ne le pourrai jamais : que je me fasse couper ou ajouter un lambeau de chair ou que je prenne des hormones ne changera jamais l’écriture génétique inscrite dans les chromosomes qui déterminent mon sexe.(…) la généralisation de la mise en place d’un rapport à soi et à l’autre, mensonger, (est) spécifique de la postmodernité . je veux absolument croire qu’il suffit que je fasse la femme pour que je sois une femme( idem pour celles qui font l’homme). Mais bien sûr, plus j’affirmerai que je le peux, plus le doute m’étreindra, et comme l’anxiété montera, il faudra bien que j’aie recours à d’autres que moi. Je demanderai alors à quelques sympathiques voisins de me croire, pour homologuer comme vrai mon mensonge. Mais il y aura toujours des récalcitrants, donc je voudrai absolument que la loi entérine ma revendication abusive et que le greffier inscrive « madame » sur mes papiers – alors même, que dans l’institution républicaine voisine, l’hôpital public, le médecin saura, par mes formules chromosomiques, que je suis un homme qui s’est fait couper quelque chose. Que je me mente à moi-même ne suffit donc pas, que mes amis mentent avec moi pas davantage, il faudra que je mette le législateur dans le coup et que toute la société mente avec moi pour que je puisse effectivement soutenir ce rapport mensonger à moi-même. ce qui se propage alors, c’est le spectre d’un mensonge généralisé qui aura tout bonnement forclos la vérité. »

Dans un autre de ses livres, La cité perverse, il explique la base psychotique sur laquelle repose les revendications des adeptes de la théorie du genre. Ce qui met en lumière pourquoi ils sont généralement férocement athées et adversaires de l’Eglise. « (la solution psychotique) dit que si Dieu est, alors je ne suis pas. Parce qu’être sujet, c’est être comme être comme tel assujetti, soumis, c’est-à-dire « mis sous ». Et être « mis sous », c’est ne pas être, car c’est être par délégation, par autrui, autrement dit, c’est se faire rapter son être par un Dieu voleur d’identité. » En effet, être sexuellement déterminé sans que l’on y soit pour rien, suppose que l’on a à recevoir sa détermination sexuelle. La solution psychotique refuse d’avoir à ce soumettre au réel et encore plus à l’idée qu’une Personne a présidé au choix de notre sexe. La solution psychotique dans son délire de révolte et de revendication cherche en fait à se revêtir des attributs divins. Son combat peut alors prendre deux formes « opposés et complémentaires » dit Dufour. « une forme paranoïaque, comme telle persécutée : il existe un Dieu qui ne cesse de vouloir me voler mon être, qui m’espionne et me persécute. Et une forme schizophrène et triomphante : Dieu, en fait, c’est moi.(…) Si la solution psychotique est coûteuse, c’est parce qu’elle pousse à entrer en concurrence avec le geste divin. et le geste divin par excellence, c’est celui de l’autofondation. Si je suis Dieu, alors, je peux me fonder moi-même, tout comme le Dieu de la Bible s’est fondé dans cette énonciation circulaire : « je suis qui je suis » ».

Julien Gunzinger

 

Lien : http://www.wmaker.net/

Lien utile : http://www.citeetculture.com

Petit rappel :« Le baiser de la lune »

 

 


2 commentaires

  1. LG dit :

    Vous avez absolument raison ! Le Nouvel Ordre Mondial tient à exploiter la bêtise et l’immaturité chez les « gays » pour arriver à ses fins. C’est diabolique !

  2. douzi28.05.70 dit :

    il s’agit ici d’une des guerres idéologique majeur du futur ,
    qui à commençai depuis au moins 10 ou 20 ans avec les lobbies Gays
    et les médias , qui prépare ce clash en manipulant les gays
    et l’image que l’ont veux montrer d’eux .
    je tante ici de m’exprimer à partir de cette étiquette  » Gay  »
    celle que l’ont veux absolument que je porte ? comme un fardo ,
    une honte , une erreur , dont je n’ai pourtant rien à foutre ! .
    je considère que ma préférence sexuel et amoureuse ( entre adulte consentant ) ne regarde que moi et na rien à faire dans le domaine publique , cette différence est la partie intime et priver de ma personne se n’ai pas a partir de ça que je suis un sujet dans l’union social .
    les hétéros eux non plus ne se manifeste pas socialement à partir de leurs sexualité ( que les médias , la pub et les lobbies impose l’idée contraire c’est autre chose , il faut faire consommer par tout les moyens et peu importe quoi ! …si le capitalisme avez une morale , il n’existerai plus ). je vais vous faire sourire : pour mon ancienne communauté , je suis devenu un Facho et un homophobe ! si , si , je vous assure
    ( y’a pas a dire le lobbie gay fait bien son travail ,au service du malin ). pour finir sur se sujet qui prend des heures et dont ont va entendre parler jour après jour , tout en sachant très bien comment cela finira , sur le long terme les Homos perdront tout ! une minorité ne devient jamais la majorité quand il n’y a aucunes raisons logiques pour que ça le soi . les gays sont victime d’une manipulation diabolique qui n’a put se mettre en place qu’après les avoirs éloigner de dieu .
    j’espère simplement que les hétéros seront ne pas oublier cela ,
    car  » éloigner de dieu  » , c’est l’ultime but des serviteurs du malin , qui vise  » tout le monde !  » afin de nourrir un chaos guerrier des uns contres les autres .

     » qui sont ceux qui manipules les gays pour en faire la cause de tout les maux ? je suis convaincu que se sont les mêmes qui travail à diaboliser les musulmans  » .

    Salutations douzi28.05.70

Répondre

cotedivoireverite |
la ville de DEMBENI |
assibondry789 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La mini serre.
| didyousayamerica
| The raspoutine news