Antisémitisme, les témoins « train Toulouse-Lyon » nient tout propos antisémites

Ah l’antisémitisme… quelle saloperie, ça te tombe dessus un beau matin. Ça te bouffe la noix de coco …

Antisémitisme, les témoins

Les médias alignés ont crié d’une seul voix à l’antisémitisme dans l’affaire du train Toulouse-Lyon, un juif de 17 ans (Lior) agressé physiquement par deux jeunes magrébins (sans casier judiciaire) et faute ultime ils auraient eu des propos antisémites.

Ces mêmes médias dans un premier temps ne cherchent même pas à savoir le pourquoi du comment et reprennent la source AFP comme pour France soir qui titrera par :

« Un ado qui avait échappé à Merah agressé » ou le Nouvelobs.com :  « Agression antisémite contre un élève de Toulouse : deux interpellations »

Mais voilà … le doute s’installe sur le caractère antisémite de l’agression, en premier lieu les médias ne manquaient pas de parler d’une médaille de David qui aurait alerté l’agresseur et celui-ci aurait foncé tel une bête féroce, sauf que le jeune homme juif n’avait pas de médaille, en fin de compte l’appartenance religieuse du jeune Lior aurait été découverte suite à un coup de téléphone a son frère qui a un prénom juive oO.

Bref c’est du grand n’importe quoi. Pourtant une information de taille devrait alerter les médias,  puisque les témoins qui étaient présent dans le train nient tout propos antisémites, «parmi l’ensemble des témoignages recueillis, aucun ne fait état de propos antisémites», a indiqué à l’AFP.

De leur côté, les deux suspects, arrêtés et placés en garde à vue jeudi matin, expliquent que s’ils s’en sont pris au jeune homme, c’est parce qu’il ne cessait de téléphoner et parlait très fort dans le wagon, dérangeant les autres voyageurs et notamment un bébé qui dormait. Ils assurent qu’ils ne savaient pas que la victime était juive et soutiennent ne pas avoir tenu de propos antisémites. Leur garde à vue a été prolongée vendredi matin pour 24 heures supplémentaires.

D’ailleurs l’un d’eux a porté plainte contre la victime présumée pour coups et blessures. Il aurait expliqué aux enquêteurs avoir subi des violences de la part du jeune homme juif.

Les premiers témoignages de voyageurs recueillis par les enquêteurs vont dans le sens des deux jeunes agresseurs présumés, indique la police. Personne n’a entendu d’insultes à caractère antisémite. Mais la police cherche encore à interroger tous les passagers qui se trouvaient dans le wagon au moment de l’agression. lien

Pourtant, le caractère antisémite de l’agression est toujours retenu par le juge d’instruction.

Il n’est pas bon d’être goy sur la planète terre.

Pensetouseul

 

cotedivoireverite |
la ville de DEMBENI |
assibondry789 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La mini serre.
| didyousayamerica
| The raspoutine news